Ouvrir un salon de coiffure : combien ça coûte ?

budget ouvrir salon coiffure

Voici quelques chiffres et conseils pour vous aider à prévoir le budget que peut représenter la création d’un salon de coiffure.

Comptez un investissement d’environ 30 000 euros pour la création de 3 postes de travail.

Ce budget comprend les fauteuils, miroirs, tablettes et ciseaux… Il correspond à l’aménagement d’un salon de taille moyenne.

Privilégiez la construction d’un nouveau salon de coiffure plutôt qu’une reprise.

Ceci afin d’éviter d’avoir à racheter le fond de commerce.

Comptez un salaire d’environ 1 500€ brut mensuel + primes, par coiffeur / coiffeuse embauché(e).

C’est le salaire moyen à verser pour chaque coiffeur/coiffeuse que vous embauchez à temps plein, les primes sont à déterminer en fonction du chiffre d’affaires.

Vendez des accessoires de coiffure et produits de beauté.

En effet, un coiffeur est un artisan mais il a la possibilité de cumuler une activité artisanale et commerciale en achetant et revendant des produits liés à son activité. Le prix de la coupe de cheveux ne permet pas toujours de rentabiliser votre affaire, alors n’hésitez pas !

Respectez les obligations en matière d’affichage des prix et de facturation.

Par exemple, l’affichage des prix doit être TTC et la facture doit contenir, entre autre, la somme à payer HT et TTC. Toutefois, vous êtes libre de fixer les tarifs que vous souhaitez.

Trouvez un comptable et entourez-vous de référents dans le domaine de la coiffure.

En effet, mieux gérer son budget, permet de faire des économies.

Informez-vous auprès de la FNC (Fédération Nationale de la Coiffure) pour la réglementation en matière d’hygiène et d’environnement.

Vous serez peut-être amenés à devoir effectuer des aménagement spécifiques dans vos locaux, et à envoyer en formation vos employés.

Contactez la Sacem (Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique).

Ceci afin d’obtenir le droit de diffuser de la musique dans votre salon de coiffure moyennant finance.

Ouvrir un salon de coiffure : principales étapes

étapes ouvrir un salon de coiffure

Réalisez le business plan de votre salon de coiffure (plan d’affaires en français).

Nous vous invitons à consulter notre page « Ouvrir un salon de coiffure : business plan » qui vous fournira les éléments essentiels à la rédaction de celui-ci. Cette étape vous permettra de mieux définir votre projet et d’obtenir ensuite plus facilement le crédit ou les conseils nécessaires au lancement de votre salon de coiffure.

Démarchez les banques afin de leur demander un crédit.

Si vous avez correctement réalisé votre business plan, cette étape en sera grandement facilitée. Il vous faudra également être convaincant et bien préparer votre discours.

Trouvez un local pour votre salon de coiffure.

L’implantation commerciale est primordiale. Il faut trouver un bon emplacement, la visibilité de votre vitrine/enseigne est importante mais également, la facilité d’accès et le nombre de stationnements à proximité du salon sont à prendre en considération.

Trouvez le matériel de coiffure nécessaire à l’ouverture de votre salon.

Si vous avez peu de ressources, vous pouvez acheter de l’équipement d’occasion par exemple, ou alors, acheter directement chez des grossistes.

Travaillez votre visibilité avant l’ouverture de votre salon de coiffure.

visibilité ouvrir salon coiffure

Cette étape est absolument indispensable, car pour rentabiliser votre investissement, vous allez devoir vous créer une clientèle fidèle rapidement. Nous vous donnons quelques astuces :

Choisissez un nom d’enseigne de coiffure original, avec un jeu de mots par exemple.

Les coiffeurs ont de l’humour et ils s’en servent comme vous pourrez le constater sur notre site « Nom de Salon de Coiffure », n’hésitez pas à y faire un tour pour trouver l’inspiration !

Contactez les services communication / marketing de la Mairie pour leur signaler la création de votre salon.

Ceci pour apparaître sur leur site internet par exemple, ou lors d’événements locaux.

Faites la publicité de votre salon de coiffure dans les journaux locaux.

Par exemple, y annoncer quelques semaines auparavant l’ouverture de votre salon, est un investissement souvent rentabilisé.

Faites réaliser un site web professionnel pour votre salon de coiffure.

En effet, avec le développement du mobile, les consommateurs effectuent de plus en plus de recherches avec une intention locale d’achat ou de réservation. Un site web professionnel doit vous permettre de fidéliser votre clientèle et de trouver de nouveaux prospects. Il devra donc proposer un outil de Réservation en ligne, de Création & Envoi de Newsletters, et être référencé localement sur les expressions recherchées par vos prospects.

Ouvrir un salon de coiffure : diplômes et formations complémentaires

diplomes ouvrir salon coiffure

Ouvrir un salon de coiffure sans diplôme :

C’est possible mais très réglementé : 2 principaux cas le permettent. Nous vous invitons à consulter notre page « Ouvrir un salon de coiffure sans diplôme ».

Les diplômes obligatoires pour ouvrir et gérer un salon de coiffure :

  • le BP Coiffure (Brevet Professionnel Coiffure) : Le BP Coiffure se prépare en deux ans et permet d’acquérir les techniques liées au métier de coiffeur ainsi que des compétences en matière de gestion de l’entreprise.
  • un diplôme inscrit au répertoire national de certification professionnelle dans le même domaine que le BP Coiffure et d’un niveau égal ou supérieur.

Les formations complémentaires pour mieux gérer votre salon de coiffure :

  • le BM Coiffure (Brevet de Maîtrise Coiffure)
  • le CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) Responsable de salon de coiffure

Ouvrir un salon de coiffure : qualités nécessaires

qualités ouvrir salon coiffure

Un coiffeur doit avant tout avoir des qualités artistiques et esthétiques.

Il doit se tenir au courant des nouvelles tendances, pour connaître précisément les coiffures qui vont à toutes les catégories de personne qui franchiront les portes de son salon. Il importe d’être ouvert, car les clients n’auront pas tous les mêmes goûts, la coiffure d’un gothique n’a rien de comparable avec celle d’une personne qui aime la tecktonik par exemple. Voilà pourquoi un bon coiffeur se doit d’avoir une connaissance approfondie de la mode.

Un coiffeur doit savoir cultiver la proximité avec les gens, en priorité avec sa clientèle.

Bien entendu, les gens vont chez le coiffeur pour « sculpter » leur image et avoir une belle allure, mais ça ne s’arrête pas là, certains viennent également pour discuter. De ce fait, outre l’habilité à manier les ciseaux, enthousiasme et conversation fidéliseront vos clients.

Pour ouvrir son propre salon de coiffure, le coiffeur doit  également posséder un certain goût pour la gestion et les chiffres.

En effet, un bon gérant doit savoir remplir les paperasses, tenir les comptes et gérer le personnel. Pour faciliter ces tâches, il est fortement conseillé de s’inscrire au BM Coiffure (Brevet de Maîtrise Coiffure) une fois titulaire du BP Coiffure ( Brevet Professionnel Coiffure).